dictionnaire ecologique

GLOSSAIRE ÉCOLOGIQUE

Le passage au vert peut présenter de nombreux avantages environnementaux, économiques et sociaux dont de plus en plus d’entreprises tentent de profiter.

Mais lorsque l’on débute, le monde des produits écologiques peut être difficile à comprendre. La diversité des matériaux, des caractéristiques et des termes utilisés fait qu’il est difficile de déterminer quelle est la meilleure option pour répondre à ses besoins.

Heureusement, ce glossaire vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur la terminologie écologique.

DÉCOUVREZ TOUS LES PRODUITS ÉCOLOGIQUES DANS CE GLOSSAIRE

Dans ce guide, vous découvrirez les différents processus de fin de vie des produits, les principaux matériaux respectueux de l’environnement et les sept principaux types de plastique.

Vous n’êtes pas sûr de la différence entre les produits compostables et les produits biodégradables ? Ou vous voulez simplement en savoir plus sur ce qui se passe lorsque vous n’avez plus besoin de vos produits ? Consultez cette section pour en savoir plus.

MATÉRIAUX RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

Des plastiques à base de plantes à la canne à sucre recyclée, il existe de nombreuses façons de créer des produits innovants à partir de certains des matériaux les plus durables au monde.

 

TYPES DE PLASTIQUE

Avec les poubelles de tri sélectif pour entreprise, le recyclage des matières plastiques est un excellent moyen de prolonger la durée de vie d’un matériau et d’agir en faveur de l’environnement. Lisez cette section pour en savoir plus sur les sept principaux types de plastique et sur ceux qui sont largement acceptés pour le recyclage.

TERMES GÉNÉRAUX SUR L’ÉCOLOGIE

Vous ne savez pas exactement ce qui fait qu’un produit est “économe en énergie” ? Vous avez du mal à faire la différence entre une ressource renouvelable et une ressource non renouvelable ? Jetez un coup d’œil à cette liste pratique de définitions simples des termes les plus couramment utilisés dans le monde des fournitures de restauration respectueuses de l’environnement.

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les produits écologiques.

L’un des principaux moyens de juger des qualités écologiques d’un produit est d’examiner son processus de fin de vie. Le processus de fin de vie est l’étape qui commence lorsqu’un produit n’est plus utile, et qu’il sera donc réutilisé, recyclé ou éliminé définitivement.

Cinq termes clés sont utilisés pour décrire la fin de vie d’un produit. La compréhension de ces termes vous aidera à déterminer le type de produit le mieux adapté aux besoins de votre entreprise.

 

Recyclable

Recyclable signifie qu’un matériau peut être récupéré après avoir été jeté, décomposé et réutilisé pour fabriquer un nouveau produit. Voici quelques-uns des types de matériaux recyclables les plus courants :

  • le papier
  • le carton
  • le plastique
  • le métal

Le recyclage a un impact positif sur l’environnement, car les produits fabriqués à partir de matières recyclables nécessitent moins d’énergie, de carbone et de ressources brutes que ceux fabriqués à partir de matériaux neufs. Le recyclage signifie également que moins de déchets sont envoyés dans les décharges, ce qui réduit les effets néfastes de ces sites sur l’environnement.

CONSEIL :

La mise en décharge est souvent le moyen le plus coûteux de se débarrasser de ses déchets. En recyclant autant de matériaux que possible, vous réduirez le nombre de fois où vous envoyez des déchets à la décharge, ce qui permettra à votre entreprise d’économiser de l’argent.

De nombreux services de gestion des déchets sont également prêts à payer pour vos matériaux recyclables. Bien que les prix varient d’une entreprise à l’autre, nombre d’entre elles paieront jusqu’à 100 € par tonne pour certains produits recyclables.

Pour être recyclés, ces produits doivent être propres et secs. Cela peut être un défi pour le secteur de la restauration et de l’hôtellerie, car il est difficile d’éviter la contamination par les aliments et les boissons. Les matériaux fortement contaminés peuvent être refusés pour le recyclage et seront souvent incinérés ou mis en décharge.

CONSEIL :

Les produits recyclables doivent être triés dans des bacs de recyclage prévus à cet effet. Les meilleures poubelles de recyclage sont dotées d’une étiquette et d’un code couleur qui facilitent la séparation de chaque matériau.

Réutilisable

Alors que les produits recyclables ont tendance à être jetés après un seul usage et transformés en un nouvel article, les produits réutilisables sont conçus pour durer des années.

La réutilisation des produits pendant une longue période réduit la consommation d’articles à usage unique, ce qui signifie que moins de déchets sont envoyés à la décharge. Cela signifie également qu’il faut moins de carbone et de matières premières pour fabriquer de nouveaux produits.

Si le recyclage est bénéfique pour l’environnement, la collecte et le traitement de chaque matériau nécessitent de l’énergie. Comme les produits réutilisables ont une durée de vie plus longue et réduisent notre dépendance à l’égard des produits à usage unique, la quantité d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre nécessaire pour alimenter le processus de recyclage est également réduite.

Une fois mis au rebut, nombre de ces produits réutilisables peuvent être recyclés et transformés en un autre article, complétant ainsi le cycle de vie du produit.

Biodégradable

La biodégradation est la décomposition naturelle des matériaux, soit par des micro-organismes tels que les bactéries et les champignons, soit par d’autres activités biologiques.

Le fait qu’un produit soit biodégradable ne signifie pas nécessairement qu’il est respectueux de l’environnement. Par exemple, les plastiques sont biodégradables, mais ils laissent des microplastiques qui peuvent être nocifs pour la vie marine et d’autres écosystèmes. Certains matériaux biodégradables peuvent également durer des centaines d’années dans l’environnement sans jamais se dégrader.

CONSEIL :

Les produits que nous répertorions comme biodégradables sont ceux qui se décomposent rapidement et sans causer d’effets nocifs sur l’environnement.

Même s’ils ne se décomposent pas rapidement ou en toute sécurité, nombre de ces matériaux peuvent être recyclés. Cela signifie que moins de matières premières devront être recherchées et utilisées dans le processus de fabrication, ce qui est bien meilleur pour l’environnement.

Compostable

Le compostage est un processus humain dans lequel un matériau se biodégrade dans des conditions spécifiques, par exemple à une certaine température ou dans un délai déterminé, lorsqu’il est exposé à un bon équilibre de microbes, d’humidité, d’oxygène et de chaleur. Pour être qualifiés de compostables, ces produits doivent se biodégrader en un compost riche en nutriments qui peut être utilisé pour faire pousser d’autres plantes.

Ces conditions spécifiques de compostabilité sont définies dans divers codes et règles, officiellement connus sous le nom de “normes”. Les produits qui respectent ces normes sont certifiés et étiquetés pour garantir leur compostabilité. Les normes les plus courantes utilisées pour les produits d’emballage sont la norme européenne EN 13432 et la norme américaine ASTM D6400.

Pour être entièrement compostés et répondre à ces normes, les produits doivent être envoyés dans des installations de compostage commerciales avec les déchets alimentaires. Les produits placés dans des bacs de compostage domestiques peuvent encore se composter, mais il n’y a aucune garantie qu’ils se biodégraderont complètement ou se décomposeront dans un délai déterminé.

CONSEIL :

Même si vos produits compostables ne peuvent pas être envoyés dans une installation de compostage commerciale, leur utilisation présente d’énormes avantages pour l’environnement. Comme ils sont fabriqués à partir de matériaux renouvelables, ils ne privent pas la Terre de ses précieuses ressources limitées. La production de matières compostables nécessite également moins de carbone.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces produits, lisez notre guide sur les avantages des emballages compostables.

La différence entre biodégradable et compostable

La différence entre la biodégradation et le compostage est que la biodégradation est un processus naturel. Le compostage nécessite toujours une intervention humaine.

La principale différence entre les produits biodégradables et compostables est que les articles certifiés compostables ont une garantie de biodégradation dans des conditions spécifiques, par exemple dans des délais déterminés ou à certaines températures. Les produits biodégradables n’ont pas cette garantie.

Contrairement aux produits compostables, les produits biodégradables ne garantissent pas non plus qu’ils se décomposeront dans la terre en toute sécurité et qu’ils produiront un compost riche en nutriments qui pourra être utilisé pour faire pousser d’autres plantes.

En fin de compte, le compostage est une biodégradation, mais dans des conditions spécifiques telles que le respect de certains délais. Cela signifie que tous les produits compostables sont biodégradables, mais que tous les produits biodégradables ne sont pas compostables.

CONSEIL :

N’oubliez pas que la biodégradation est un processus naturel, alors que le compostage est une procédure qui nécessite l’intervention de l’homme.

MATÉRIAUX RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

Des plastiques à base de plantes aux feuilles de palmier pressées à chaud, il existe aujourd’hui de nombreux moyens innovants par lesquels les fabricants créent des solutions plus écologiques pour répondre à vos besoins.

PLA

L’amidon de maïs est l’un des principaux matériaux utilisés pour fabriquer le PLA. Le PLA (ou acide polylactique) est un plastique compostable fabriqué à partir de matières végétales, le plus souvent de l’amidon de maïs.

Le PLA a le même aspect, le même toucher et la même action que les plastiques à base de pétrole, ce qui le rend idéal pour la plupart des emballages et des produits jetables.

Contrairement aux plastiques standard à base de pétrole, le PLA n’est pas fabriqué à partir de ressources limitées et est un matériau hautement renouvelable. Le PLA étant fabriqué à partir de matières végétales telles que l’amidon de maïs, il peut être entièrement composté dans une installation de compostage commerciale et ne mettra pas des centaines d’années à se décomposer. Il s’agit donc d’une alternative plus écologique aux plastiques traditionnels.

CPLA

Le CPLA est une forme de PLA qui a été cristallisé pour plus de solidité et de résistance à la chaleur. La principale différence entre le PLA et le CPLA est que le PLA est mieux adapté à une utilisation à froid, comme la fabrication de récipients pour la crème glacée, tandis que les produits CPLA sont mieux adaptés aux aliments et boissons chauds, comme les couvercles de gobelets chauds.

Le CPLA étant une forme plus résistante du PLA, il est également préféré pour la fabrication de produits jetables tels que les pailles et les couverts, qui nécessitent une plus grande solidité.

Comme le PLA, le CPLA est entièrement fabriqué à partir de matériaux d’origine végétale et est entièrement compostable dans les installations industrielles.

Bagasse

La bagasse est un matériau fibreux fabriqué à partir de canne à sucre recyclée. Une fois que la canne à sucre a été pressée pour son jus et son sirop, les fibres sèches qui restent sont moulées à chaud et sous pression pour créer les produits à base de bagasse que vous voyez aujourd’hui.

La bagasse est bénéfique pour l’environnement car elle est fabriquée à partir d’une ressource renouvelable et d’un déchet. Cela signifie que moins de matières premières doivent être récoltées et que les processus de fabrication produisent encore moins de déchets.

La bagasse est entièrement compostable dans les installations de compostage industriel.

CONSEIL :

Outre ses avantages environnementaux, la bagasse est également préférée à des matériaux tels que le polystyrène pour de nombreuses raisons pratiques. La bagasse permet à la condensation de s’échapper tout en conservant la chaleur. Elle est donc idéale pour l’emballage des plats à emporter.

La plupart des produits en bagasse sont également sans danger pour les micro-ondes et les réfrigérateurs, ce qui permet de les utiliser à diverses fins.

Le bambou

Le bambou est une herbe tropicale dont la croissance est l’une des plus rapides au monde. En fait, des forêts entières de bambous peuvent pousser en quelques années seulement.

Le bambou est également capable de se régénérer sans qu’il soit nécessaire de le replanter, il nécessite peu d’engrais ou de pesticides et se biodégrade dans la terre rapidement et en toute sécurité.

Il s’agit donc d’une ressource hautement renouvelable et respectueuse de l’environnement.

Le bambou est également naturellement solide, dur et résistant à l’eau. Cela permet aux produits en bambou de résister à une utilisation robuste sans se casser.

Feuille de palmier

Un produit en feuilles de palmier est fabriqué à partir des feuilles tombées des palmiers. Ces arbres perdent naturellement leurs feuilles entre quatre et sept fois par an. Les feuilles sont ensuite ramassées, nettoyées à l’eau et pressées à chaud en différentes formes et tailles. Aucun produit chimique ou revêtement n’est utilisé dans le processus de fabrication de nos produits en feuilles de palmier.

Ils sont donc entièrement biologiques, biodégradables, hautement renouvelables et exempts de substances nocives. Les produits en feuilles de palmier constituent donc une excellente alternative écologique aux produits jetables en polystyrène.

CONSEIL :

Les feuilles de palmier étant un matériau 100 % naturel, chaque produit présente des couleurs et des motifs légèrement différents. Cela signifie que chaque assiette ou bol en feuille de palmier que vous achetez aura un aspect unique.

Une fois le processus de fabrication terminé, les feuilles de palmier deviennent également solides, robustes et très résistantes à la chaleur, ce qui les rend parfaites pour toute une série d’emballages alimentaires.

Papier/carton recyclé

Les produits fabriqués à partir de papier recyclé présentent de grands avantages pour l’environnement. Le recyclage du papier permet de réduire la quantité de déchets mis en décharge. Cela permet de réduire la quantité de gaz à effet de serre nocifs émis et de mettre fin à la pollution des sols, des eaux de surface et des nappes phréatiques.

L’utilisation de papier recyclé allège également la charge qui pèse sur les forêts du monde entier et contribue à minimiser les effets néfastes de la déforestation sur l’environnement.

Le papier est l’un des matériaux les plus largement acceptés pour le recyclage et peut être transformé en une multitude de produits différents. Ce seul fait en fait un matériau incroyablement respectueux de l’environnement pour les emballages et les produits jetables.

Papier/bois issus de forêts durables

Le papier et le bois issus de forêts gérées durablement présentent de nombreux avantages pour l’environnement.

De nombreux éléments définissent ce qu’est une forêt durable. Il s’agit notamment de veiller à ce que les arbres abattus repoussent, à ce que les droits des populations autochtones, des travailleurs forestiers et des communautés locales soient protégés et à ce que toutes les fonctions écologiques de la forêt soient préservées.

Les forêts qui répondent à ces normes reçoivent une certification de durabilité. La certification la plus répandue est celle du Forest Stewardship Council (FSC). Le papier et les produits en bois certifiés FSC sont garantis comme étant respectueux de l’environnement, durables et provenant d’une forêt gérée de manière responsable.

TYPES DE PLASTIQUE

Si la plupart des plastiques à base de pétrole (également appelés plastiques fossiles) ne se biodégradent pas rapidement et peuvent laisser des microplastiques lors de leur décomposition, ils peuvent néanmoins être recyclés à de nombreuses reprises, ce qui constitue une solution plus écologique que la mise en décharge ou l’incinération.

Presque tous les types de plastique peuvent techniquement être recyclés. Toutefois, la mesure dans laquelle ils seront effectivement acceptés et traités varie d’un produit à l’autre et d’un matériau à l’autre, pour des raisons logistiques, techniques et économiques.

Avec plus de 50 types de plastiques différents, il peut être difficile de savoir lequel est le bon et lequel peut être recyclé.

Six des types de plastique les plus courants ont reçu des numéros d'”identification de la résine” (officiellement appelés codes). Il existe également une septième catégorie pour les “autres” plastiques. La plupart des emballages contiennent ces petits logos qui permettent de les identifier en vue de leur recyclage.

#1. PET (ou PETE) – Polyéthylène téréphtalate

Le polyéthylène téréphtalate, également connu sous le nom de PET ou PETE, est l’un des plastiques les plus couramment utilisés. Le PET est principalement utilisé pour fabriquer des bouteilles de boissons gazeuses, des contenants de jus de fruits et des emballages alimentaires tels que les plateaux à salade.

Le PET est-il largement recyclé ? Oui. Les bouteilles et les emballages en PET font partie des produits les plus recyclés au Royaume-Uni. Le PET recyclé (également appelé RPET) peut être utilisé pour fabriquer toutes sortes de produits, des tissus aux nouveaux emballages alimentaires.

Le code d’identification de la résine pour le PET

#2 : PEHD – Polyéthylène haute densité

Le PEHD a tendance à être opaque et est généralement utilisé pour fabriquer des bouteilles de lait, des bouteilles de produits de nettoyage et des emballages alimentaires. Comme le PET, le PEHD est l’un des plastiques les plus couramment utilisés pour l’emballage des aliments et des boissons.

Le PEHD est-il largement recyclé ? Oui. Les bouteilles, pots et bacs en PEHD sont largement acceptés pour le recyclage. Le PEHD recyclé est souvent utilisé pour fabriquer des contenants non alimentaires, des poubelles de cuisine, des poubelles de recyclage, des sacs poubelles, des stylos et des contenants de produits chimiques de nettoyage.

Code d’identification de la résine pour le PEHD #2

#3 : PVC – Chlorure de polyvinyle

Le PVC (communément appelé vinyle) est un plastique polyvalent qui peut être utilisé pour fabriquer toutes sortes de produits, du film étirable au film rétractable en passant par les cadres de fenêtres et de portes.

Le PVC est-il largement recyclé ? Le film étirable, en particulier, est difficile à recycler car il a tendance à être contaminé par des aliments ou des boissons. Le film étirable n’est pas non plus facile à trier mécaniquement, ce qui rend son traitement coûteux. Toutefois, il existe au Royaume-Uni des services de gestion des déchets qui acceptent de recycler le PVC.

Le code d’identification de la résine pour le PVC #3

#4 : PEBD – Polyéthylène basse densité

Le PEBD est principalement utilisé pour fabriquer des sacs de transport, des sacs poubelle très résistants, des films d’emballage, des bouteilles compressibles, des emballages alimentaires et pour doubler les conteneurs en carton.

Le PEBD est-il largement recyclé ? Non, mais de plus en plus de services de gestion des déchets commencent à accepter le PEBD pour le recyclage, y compris les sacs de transport et les sacs poubelle. Le PEBD recyclé est utilisé pour fabriquer toutes sortes de produits, des sacs poubelles aux carreaux de sol, en passant par les poubelles de cuisine et les bacs de recyclage.

Le code d’identification de la résine pour le PEBD #4

#5 : PP – Polypropylène

Le polypropylène est l’un des matériaux les plus fréquemment utilisés pour l’emballage et l’étiquetage. Parmi les exemples de produits en polypropylène, on peut citer les plateaux repas micro-ondables, les bouchons de bouteilles, les barquettes alimentaires et les couches de film pour l’emballage alimentaire.

Le polypropylène est-il largement recyclé ? Comme le PEBD, le polypropylène n’est pas largement recyclé à l’heure actuelle, bien qu’un nombre croissant de services de gestion des déchets et de conseils locaux commencent à le collecter.

Le code d’identification de la résine pour le PP #5

#6 : PS – Polystyrène

Le polystyrène est utilisé pour fabriquer toutes sortes de produits, des gobelets à emporter aux pots de yaourt, en passant par les boîtes à hamburgers, les boîtes à œufs et les cacahuètes d’emballage.

Le polystyrène est-il largement recyclé ? Non, le polystyrène n’est généralement pas accepté pour le recyclage, bien que certains services industriels l’acceptent. Les produits en polystyrène expansé (EPS) tels que les gobelets et les cacahuètes d’emballage ne sont généralement pas recyclés car ils peuvent être difficiles à séparer des autres plastiques et se décomposent souvent en petites billes, ce qui provoque des blocages dans les machines de tri.

Le code d’identification de la résine pour le PS #6

#7 : Autres

Les autres plastiques qui n’entrent pas dans les six catégories précédentes sont classés dans cette section. Il s’agit par exemple du polycarbonate, du verre acrylique et du nylon. Les matériaux fabriqués à partir d’un mélange de matières plastiques peuvent également entrer dans cette catégorie.

N’oubliez pas que presque tous les types de plastique peuvent être recyclés sous une forme ou une autre, mais vous devez toujours vérifier auprès de votre service de gestion des déchets quels types de plastique sont acceptés pour le recyclage.

Le code d’identification de la résine pour les autres n° 7

TERMES GÉNÉRAUX SUR L’ÉCOLOGIE

Empreinte carbone

L’empreinte carbone est la quantité d’émissions de gaz à effet de serre créée par une personne, un produit, une entreprise ou une industrie – généralement mesurée en tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (CO2e).

Installation de compostage commerciale

Une installation de compostage commerciale (également connue sous le nom d’installation de compostage industrielle) est un site à grande échelle où d’énormes volumes de déchets organiques sont traités.

Les installations de compostage commercial génèrent l’équilibre parfait d’humidité, de microbes, de chaleur et d’oxygène pour décomposer ces déchets organiques en un compost riche en nutriments.

Le compost

Le compost est un mélange de matières organiques décomposées telles que les déchets alimentaires, le fumier animal et les déchets de jardin. Le compost est riche en éléments nutritifs, ce qui le rend extrêmement utile pour fertiliser le sol. Découvrez nos poubelles pour cuisines professionnelles

Conscience écologique

Être écoconscient signifie que vous comprenez l’effet de vos actions sur la planète et que vous modifiez vos comportements pour avoir un impact plus positif sur l’environnement.

Respect de l’environnement

Le terme “écologique” est utilisé pour décrire un produit, une pratique ou un processus qui a un effet limité, moins dommageable ou positif sur l’environnement et ses écosystèmes.

Fin de vie

La fin de vie désigne le moment où un produit n’est plus utile et le début du processus de réutilisation, de recyclage ou d’élimination définitive.

Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique vise à réduire la quantité d’énergie nécessaire pour fournir ou faire fonctionner des produits et des services. Un produit économe en énergie durera plus longtemps ou sera plus efficace tout en utilisant la même quantité d’énergie qu’un produit similaire. Certains produits économes en énergie, comme les cuisinières à induction, offrent même des performances identiques ou supérieures tout en consommant moins d’énergie.

Gaz à effet de serre

Un gaz à effet de serre est un gaz qui retient la chaleur dans l’atmosphère terrestre, provoquant ainsi un “effet de serre”. Sans gaz à effet de serre, la Terre serait trop froide pour que la vie puisse exister.

Cependant, l’homme ajoute de plus en plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui entraîne une augmentation de la température de la planète. Ce phénomène a un effet néfaste sur l’environnement.

Les types de gaz à effet de serre les plus courants sont la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux.

Ressources finies

Une ressource limitée (également appelée ressource non renouvelable) est une ressource qui ne peut être remplacée aussi rapidement qu’elle est utilisée.

Les combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole brut et le gaz naturel peuvent mettre des milliers d’années à se reconstituer naturellement, ce qui en fait des exemples parfaits de ressources limitées.

Installation de compostage en cuve

Il existe plusieurs types d’installations de compostage commerciales, mais la plus courante pour décomposer les produits d’emballage compostables est l’installation de compostage en cuve.

Le compostage en cuve a lieu dans un environnement fermé tel qu’un tambour, un silo ou une tranchée. Les déchets organiques y sont introduits et exposés à l’oxygène, à l’humidité, aux microbes et à la chaleur. Ils sont ensuite régulièrement retournés pour assurer l’aération du tas et permettre aux bactéries de décomposer tous les déchets.

Le compostage en cuve permet de décomposer presque tous les types de déchets organiques, qu’il s’agisse d’emballages compostables, de restes de nourriture, de fumier animal ou de déchets de jardin. Découvrez nos bacs à compost.

Décharges

Les décharges sont des sites où les déchets sont éliminés par enfouissement sous terre. Les décharges peuvent nuire à l’environnement car elles peuvent polluer les eaux souterraines, dégager des gaz à effet de serre et provoquer des nuisances olfactives.

Plastique responsable

Le terme “plastique responsable” est utilisé par l’industrie pour promouvoir une utilisation plus prudente du plastique.

L’objectif est de réduire la consommation de plastique inutile à usage unique et d’utiliser à la place des alternatives plus durables et plus respectueuses de l’environnement. La responsabilité plastique signifie également la réutilisation, le recyclage et le compostage d’autant de plastique que possible.

La responsabilité plastique ne signifie pas l’interdiction de tous les plastiques, du moins jusqu’à ce qu’il existe une alternative fonctionnelle et respectueuse de l’environnement.

Ressources renouvelables

Une ressource renouvelable est une ressource qui peut être remplacée naturellement aussi vite ou plus vite qu’elle n’est utilisée.

Les arbres, l’amidon de maïs et la canne à sucre sont des exemples de ressources renouvelables.

Utilisation rationnelle de l’eau

L’utilisation rationnelle de l’eau signifie qu’un produit, un processus ou un service utilise moins d’eau tout en offrant un niveau de performance identique ou supérieur.

L’utilisation rationnelle de l’eau est importante pour l’environnement car elle contribue à prévenir les pénuries d’eau et les sécheresses. L’utilisation rationnelle de l’eau, ou l’utilisation de produits à faible consommation d’eau, peut également permettre de réaliser d’importantes économies financières et énergétiques.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Quelle est la différence entre le compostage domestique et le compostage commercial ?

La première différence entre le compostage domestique et le compostage commercial est que le compostage commercial se fait à une échelle beaucoup plus grande. Alors qu’un petit bac à compost peut être utilisé à la maison, les installations de compostage commercial sont énormes, ce qui leur permet de traiter de vastes volumes de déchets organiques.

Ces sites industriels offrent également de meilleures conditions de compostage que les installations de compostage domestique – ils permettent de contrôler les niveaux d’oxygène, d’humidité, de chaleur et de microbes. Cela permet de produire un compost de haute qualité dans un délai beaucoup plus court que le compostage domestique.

Une autre différence entre le compostage domestique et le compostage commercial est que les sites industriels peuvent composter plus de types de déchets organiques. Les sites de compostage commerciaux ont une phase de prétraitement qui consiste à déchiqueter les gros déchets organiques en fragments plus petits pour faciliter leur décomposition par les microbes. Cela signifie que tout, des emballages compostables aux déchets alimentaires et de jardin, peut être composté.

Les plastiques compostables se décomposent-ils dans l’océan ?

Les plastiques compostables tels que le PLA et le CPLA ne se décomposent pas s’ils sont jetés dans l’océan, du moins pas rapidement. En effet, ils ne sont pas exposés à l’équilibre parfait entre l’oxygène, l’humidité, la chaleur et les microbes présents dans les installations de compostage.

Pourquoi utiliser des produits compostables s’ils ne peuvent pas être envoyés dans des installations de compostage commerciales ?
L’un des principaux avantages des produits d’emballage compostables est qu’ils sont fabriqués à partir de ressources durables et renouvelables. Si vous ne pouvez pas les envoyer dans des installations commerciales de compostage, vous pouvez avoir l’esprit tranquille en sachant que ces articles ne privent pas la Terre de ses ressources limitées. Les articles compostables ont également une empreinte carbone plus faible que leurs équivalents en plastique à base de pétrole.

Pourquoi le compostage est-il bon pour l’environnement ?

Le compostage est bon pour l’environnement pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, le compostage permet de réduire la quantité de déchets mis en décharge. Cela réduit la quantité de gaz à effet de serre nocifs que ces sites rejettent dans l’atmosphère.

La création d’un compost riche en nutriments permet également d’éviter l’utilisation d’amendements de sol et d’engrais commerciaux, qui peuvent tous deux générer d’importantes quantités d’émissions de gaz à effet de serre au cours du processus de production.

Le compostage permet également de “boucler la boucle” et de renvoyer les matériaux naturels à la terre, où ils peuvent être utilisés pour la croissance future de l’agriculture.

Le PLA peut-il être recyclé ?

Les produits en PLA et CPLA peuvent techniquement être recyclés, mais il existe actuellement peu de sites capables de les traiter. Cela s’explique par le fait que ces plastiques compostables ne sont pas suffisamment nombreux dans le flux de déchets pour justifier leur collecte et leur recyclage. Si ces plastiques compostables ne sont pas séparés des autres plastiques traditionnels, ils peuvent contaminer le processus de recyclage.

C’est pourquoi il est préférable de ne pas recycler le PLA et le CPLA, du moins jusqu’à ce que l’infrastructure nécessaire existe.

 

Panier